fbpx

Les régimes spéciaux de retraite

régimes spéciaux de retraite
Partagez tout ce que vous appréciez !

La préparation de la retraite des travailleurs ne s’opère pas de la même manière pour tous. Elle diffère d’une structure à une autre. Votre pension de retraite dépend des dispositions prises par ces organismes pour vous assurer une retraite paisible et reposante. Vous voulez comprendre le fonctionnement des régimes spéciaux de retraite. Vous voulez avoir des idées claires par rapport à votre position ou celle d’un proche. Cet article va se charger de vous livrer toutes les informations relatives.

Quelle est la signification des régimes spéciaux de retraite?

Ce sont les régimes de retraite des salariés de certaines grandes entreprises et de certaines professions de la fonction publique. Ils constituent le quatrième bloc des régimes de sécurité sociale à côté de ceux du:

  • régime général,
  • du régime agricole,
  • et du régime des travailleurs non-salariés et non agricoles.

Ces régimes concernent les retraités dont l’âge de la retraite varie entre 50 ans et 62 ans en fonction de la structure qui les emploie.

Il existe trois grandes catégories de régimes spéciaux :

régimes spéciaux de retraite

  1. le régime de la fonction publique réservé aux militaires et à la police nationale,
  2. celui des entreprises et des établissements publics comme la SNCF, RATP, EDF et GDF.
  3. Et le dernier régime qui regroupe les minorités de presque toutes les fonctions comme:
  • la comédie française,
  • aux personnels de l’opéra de Paris,
  • les retraités des mines,
  • aux élus de l’Assemblée nationale et du Sénat
  • ainsi que ceux du clergé.

Comment sont financés les régimes spéciaux de retraite?

À cause de nombreuses baisses d’effectif constatées dans certains secteurs, les cotisations ne couvrent plus  la retraite des salariés. Pour faire face à ce déficit, l’État, les collectivités locales et le régime général assurent l’équilibre de la plupart des régimes qui se trouvent dans la même situation. Et pour rééquilibrer ces comptes, le gouvernement a mis en place quatre mécanismes :

  • Des cotisations patronales élevées : nombreuses entreprises versent des cotisations vieillesse de leurs salariés supérieures au régime général.
  • Les subventions d’équilibre et le transfert des recettes

L’État et les collectivités territoriales versent des subventions. De plus, ils transfèrent des recettes pour financer une partie de la contribution sociale généralisée (CSG).

  • La compensation démographique

La caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) et la caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) versent une contribution pour équilibrer le faible poids démographique constaté dans certains de ces secteurs dans l’économie.

  • La dernière est la fiscalité affectée

Certains impôts servent pour le financement des régimes spéciaux.

Quelles sont les nouvelles dispositions prises par le gouvernement concernant les régimes spéciaux de retraite?

Le gouvernement pour limiter les dégâts causés par la pandémie de Corona virus sur l’économie du pays (à partir de mars 2020) a été contraint de prendre certaines dispositions. L’une des dispositions concerne les régimes spéciaux de retraite.

Le gouvernement prévoit la disparition des régimes spéciaux.

Les régimes spéciaux vont disparaître au profit d’un système universel en répartition qui va fonctionner par points. Les premiers concernés sont ceux des salariés qui vont partir à la retraite en 2037. C’est-à-dire qu’il s’applique à partir de la génération 1985 pour tous les fonctionnaires et les agents des régimes spéciaux dont l’âge de départ à la retraite est de 52 ans. Pour vous autres dont l’âge de la retraite est fixé à 57 ans, la première génération concernée par cette réforme est celle de 1980 dont les policiers municipaux agents de maintenance de la RATP et de la SNCF.

Les dates de mise en application de la réforme des retraites

Elles seront progressivement annoncées et mises en œuvre à partir de 2025. Par contre, les mesures d’économies, concernant l’incitation pour retarder les départs en retraite, pourront être mises application dès 2022.

Programme « Retraite anticipée« 

Que vous soyez concernés ou pas par les régimes spéciaux de retraite, sachez qu’il existe un régime de retraite additionnel dont une infime minorité de la population profite. Ce régime de retraite a permis à de plus en plus de personnes dont Julie de prendre leur retraite largement plus tôt que les personnes qui rentrent dans le cadre des régimes spéciaux de retraite. Pour vous dire la vérité, Julie a pris sa retraite à l’âge de 29 ans et au moment où nous écrivons ces lignes, elle vit à l’île Maurice « pour le moment ». Nous précisons « pour le moment » parce qu’elle passe son temps à voyager à travers le monde tout en gérant son activité sur Internet en moyenne 5 à 10 heures par semaine depuis l’hôtel où elle se trouve.

  • Est-ce qu’elle a hérité de la fortune de sa famille?
  • Elle aurait gagné au loto ou à l’euromillion?
  • Est-ce qu’elle a gagné le gros lot aux paris hippiques ou sportifs?
  • etc.

La réponse est « absolument pas »! Elle a fait quelque chose que n’importe qui peut faire et si vous souhaitez en savoir plus, cliquez simplement sur l’image ci-dessous.

régimes spéciaux de retraite

Conclusion

Espérant que cet article aura répondu à vos interrogations sur les régimes spéciaux de retraite en France, partagez le avec les personnes que cela pourrait intéresser. Si vous êtes concernés de près ou de loin par ses régimes et que vous avez peur que le gouvernement actuel ou les suivants détruisent vos avantages, n’oubliez jamais que vous avez encore le temps de prendre les bonnes dispositions  pour mieux préparer votre retraite selon votre âge actuel bien évidemment.

Les régimes spéciaux de retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut