fbpx

Les meilleurs secteurs pour investir en Espagne

Investir en Espagne
Partagez tout ce que vous appréciez !

L’Espagne offre aux investisseurs étrangers une myriade d’opportunités pour investir dans divers secteurs. Le principal secteur qui contribue à l’économie espagnole est le secteur agricole. Cependant, depuis peu, l’industrie manufacturière (produits pharmaceutiques, technologie et télécommunications) connaît également une croissance rapide et contribue à l’économie espagnole. Les secteurs des services, y compris le tourisme et la construction, constituent également les piliers de l’économie espagnole. D’autres industries importantes comprennent l’habillement et les chaussures, la fabrication d’équipements médicaux et de construction. L’Espagne dispose d’un marché diversifié et sophistiqué avec de nombreuses opportunités pour presque tous les produits vendus dans les pays de l’Union européenne. Voici donc les meilleurs secteurs pour investir en Espagne.

Investir en Espagne sur le tourisme

investir en Espagne pour le tourisme

Le tourisme est l’un des secteurs pour investir en Espagne. L’Espagne est l’un des plus beaux endroits de la planète, le climat y est agréable, la vallée pittoresque, les belles plages attirent un tourisme du monde entier toute l’année. Il existe de nombreuses opportunités d’affaires liées au tourisme pour les investisseurs étrangers. Les investisseurs étrangers peuvent investir dans l’achat de propriétés et les mettre à la disposition des touristes à des fins d’hébergement. Les investisseurs étrangers peuvent investir dans la construction ou l’achat d’hôtels, de motels bon marché, de villas luxueuses en bord de mer et de chambres d’hôte et les louer aux touristes en visite.

Pour savoir comment investir dans l’immobilier pour vous enrichir tout de suite mois après mois et pas dans 20 ans quand le crédit sera soldé, vous devriez sérieusement envisager d’acquérir le guide « Rentier IMMO express« . En en savoir plus à ce sujet, cliquez simplement sur la couverture ci-dessous.

Rentier IMMO express

L’automobile

L’Espagne est le deuxième fabricant de l’Union européenne et le huitième au niveau mondial. A titre d’exemple, la fabrication de véhicules en Espagne a augmenté de 5,6 % en 2016 (2,9 millions d’unités). L’industrie espagnole des pièces automobiles se classe au 6e rang mondial en matière de chiffre d’affaires. Raison pour laquelle l’Espagne occupe une place de Leadership dans l’industrie européenne. En outre, les ressources humaines sont hautement qualifiées avec des coûts unitaires de main-d’œuvre compétitifs, inférieurs à la moyenne de l’UE. Bien qu’il soit compliqué d’envisager pouvoir investir en Espagne dans le secteur de l’automobile, sachez qu’il est des moyens biens gardés de le faire simplement que Mickaël a décidé de partager exclusivement dans son programme « Retraite anticipée« .

Investir dans l’immobilier en Espagne

L’immobilier est un autre secteur pour investir en Espagne. Ces derniers temps, l’Espagne a connu une augmentation rapide du nombre d’immigrants dans le pays, en particulier pour les pays du nord de l’Europe. L’économie de la santé et le style de vie attrayant de l’Espagne ont attiré les immigrants. L’afflux conséquent d’immigrants a ouvert de nouvelles perspectives commerciales aux investisseurs étrangers. Les investisseurs étrangers peuvent investir pour répondre aux besoins des étrangers en leur fournissant des logements, des supermarchés anglais, des magasins de literie, des librairies anglaises, des ateliers de réparation d’ordinateurs, etc.

Comme vous pouvez le constater, autant vous pouvez investir en Espagne pour faire du saisonnier sur Airbnb par rapport à l’attrait touristique, autant vous pouvez également investir en location longue durée en meublé ou non sans oublier que vous pouvez même aller jusqu’à investir sur un local commercial bien placé sur lequel vous aurez un commerçant qui vous versera un loyer stable et régulier sur plusieurs années. Tout comme déjà suggéré précédemment, si investir dans l’immobilier vous intéresse, vous devriez sérieusement prendre le temps de découvrir le guide « Rentier IMMO express » qui vous transmettra toutes les connaissances nécessaires pour devenir rentier immobilier le plus rapidement possible.

Fiscalité immobilière en Espagne

S’intéresser au fait d’investir en Espagne est bien, mais la question qui doit vous brûler les lèvres est la suivante : Qu’en est-il de la fiscalité ?

Lors de l’achat

Si vous achetez dans l’ancien, vous aurez à payer une taxe sur le transfert de propriété qui varie entre 4 et 10% selon l’emplacement du bien.

Pour le neuf, il y a un équivalent de la TVA correspondant à 10% du prix de vente (pouvant être ramenés à 4% pour certaines promotions immobilières) et des frais notariés variant entre 0.4 et 2% du prix de vente.

Impôts sur les revenus locatifs

Si vous faites de la location nue en longue durée

Tout d’abord, vous devez savoir qu’afin de réduire votre bénéfice foncier et ainsi réduire l’impôt à payer, vous pouvez déduire beaucoup de frais (taxe foncière, assurances, charges de copropriété, travaux de réparation et de maintenance, etc.) à condition de vivre en Europe. Si vous êtes résident fiscal espagnol, vous aurez en plus un abattement de 60% sur vos revenus. En tant que non-résident, vous serez taxé sur votre bénéfice foncier à hauteur de 19% si vous vivez en Europe, autrement, c’est un taux de 24% qui vous sera affecté.

Si vous faites de la location saisonnière

En choisissant ce type de location qui rapporte plus certes, vous n’aurez pas droit aux 60% d’abattements. Et vous serez taxé à 19 ou 24% comme dans le cas précédent.

Enfin, peu importe votre type de location, tous les ans, vous aurez à payer une taxe foncière représentant à 0.4% de la valeur cadastrale de votre bien.

Lors de la revente

S’il y a plus-value, vous serez taxé sur la plus-value immobilière et la plus-value cadastrale. En tant que résident fiscal espagnol, la plus-value sera taxée à 19% jusqu’à 6000 €, 21% entre 6000 et 50000 € et 23% au-delà des 50000 € de plus-value. En tant que non-résident, votre plus-value sera taxée à 19%.

Pour conclure cette section consacrée au fait d’investir dans l’immobilier en Espagne, vous pouvez cliquer ici pour accéder à un site web qui vous indiquera les prix moyens au m2 par ville.

Technologie de l’Information et de la Communication (TIC)

L’Espagne est l’un des plus importants marchés des TIC en volume en Europe. Plus de 30 000 entreprises de TIC, y compris de contenu numérique, opèrent en Espagne, employant près d’un demi-million de personnes. Si vous avez un projet entrepreneurial, vous aurez de nombreuses possibilités de collaboration avec ces entreprises pour accéder à de nouveaux marchés (UE, Afrique du Nord).

Investir en Espagne dans la restauration

investir en Espagne dans la restauration

Il s’agit d’une autre opportunité commerciale liée au tourisme pour les investisseurs étrangers. L’Espagne est connue pour sa cuisine exotique. Il existe de nombreux restaurants de premier ordre en Espagne qui servent des délices du monde entier. Les Espagnols sont de grands amateurs de cuisine, ce qui ouvre de nouvelles perspectives commerciales aux investisseurs étrangers qui souhaitent ouvrir des restaurants servant à la fois de la nourriture et des boissons alcoolisées. C’est un autre secteur porteur pour investir en Espagne. Que vous soyez un chef cuisinier ayant un projet de restaurant ou que vous soyez un investisseur qui s’intéresse au secteur de restauration, l’Espagne mérite vraiment que vous vous penchiez sérieusement sur la question.

Outre les secteurs d’activité mentionnés ci-dessus, les investisseurs étrangers peuvent également envisager d’investir dans des entreprises commerciales dans ces secteurs :

  • Aéronautique
  • Environnement et traitement de l’eau
  • Sources d’énergies renouvelables
  • Logistique
  • Biotechnologie
  • Produits pharmaceutiques et sciences de la santé

Si vous souhaitez investir en Espagne dans ces secteurs mais que vous ne souhaitez ni vous déplacer là-bas, ni mettre tout votre argent dans le même panier, il y a un moyen très simple d’investir la somme que vous souhaitez depuis le confort de votre maison. Vous découvrirez cela dans les détails dans le programme « Retraite anticipée« . Même si vous ne souhaitez pas rejoindre ce programme, en cliquant ici, vous saurez de quoi il s’agit.

Incitations accordées par le gouvernement espagnol aux investisseurs étrangers

Impôt sur le revenu en Espagne

Contrairement à la France qui a opté pour le prélèvement à la source des impôts en 2019, l’Espagne l’a fait depuis 1979. En revanche, lorsqu’il s’agit de comparer les tranches marginales d’imposition entre la France et l’Espagne, il n’y a visiblement aucun intérêt à être résident fiscal espagnol. Retrouvons ci-dessous un comparatif des tranches marginales d’imposition entre la France et l’Espagne (données valables en janvier 2021).

Tranches marginales d’imposition en France

  • 0 à 10064€ –> 0%
  • 10065 à 25659€ –> 11%
  • 25660 à 73369€ –> 30%
  • 73370 à 157806€ –> 41%
  • Au-delà de 157807€ –> 45%

Tranches marginales d’imposition en Espagne

  • 0 à 12450 € –> 19%
  • 12451 à 20200€ –> 24%
  • 20201 à 35200€ –> 30%
  • 35201 à 60000€ –> 37%
  • Au-delà de 60000€ –> 45%

Cette simple comparaison montre qu’en tant que particulier, d’un point de vue fiscal, il est préférable de vivre en France. Cependant, pour la retraite, il y a des avantages à choisir l’Espagne comme destination sachant qu’il y a bien évidemment une convention de non double imposition entre la France et l’Espagne. Si vous souhaitez consulter ce document signé en 1995 qui fait 29 pages, vous pouvez cliquer ici.

Autrement, si vous souhaitez en savoir plus sur le fait de prendre votre retraite en Espagne, nous avons rédigé un article sur le sujet que vous pouvez découvrir en cliquant ici.

Particularité de la loi Beckam

Cette loi a clairement été mise en place pour inciter les personnes aisées à s’installer fiscalement en Espagne. En optant pour cette loi fiscale, vos revenus jusqu’à 600000€ ne seront taxés qu’à 24% et ceux au-delà de cette somme seront imposés à 45%. C’est une grosse incitation du gouvernement espagnol car, rappelez-vous que les Espagnols sont taxés à 45% dès 60000€ de revenus annuels.

Afin que la comparaison avec la France soit marquante, supposons que vous perceviez 600000€ de revenus en 2021 et que vous soyez célibataire. En Espagne avec la loi Beckam, vous allez payer 144000€ d’impôts.

En France, vous allez payer:

  • 0€ pour vos revenus jusqu’à 10064 €
  • 1715 € pour vos revenus entre 10064 et 25659 €
  • 14313 € pour vos revenus entre 25659 et 73369 €
  • 34619 € pour vos revenus entre 73369 et 157806 €
  • 198987 € pour vos revenus entre 157 806 et 600000 €

Soit un total de 249634 €. Vous payerez ainsi 105634 € de moins en tant qu’impatrié en Espagne sous la loi Beckam. Ce régime est l’applicable l’année où vous rentrez en Espagne ainsi que les 5 années suivantes.

Comme vous devez vous en doutez, il y a des critères pour pouvoir profiter de cette loi qui sont les suivants:

  • Ne pas avoir été résident fiscal espagnol au cours des 10 précédentes années
  • Opter pour un changement de résidence fiscal pour un contrat de travail en Espagne ou détenir au moins 25% des parts d’une société espagnole sans en être associé
  • Déposer une demande de passage à la loi Beckam dans les 6 mois suivants votre arrivée en Espagne.

Ainsi, si vous êtes en train de construire votre enrichissement, vous n’avez aucun intérêt à partir en Espagne si vous le faites exclusivement pour la fiscalité. En revanche, une fois que vous aurez atteint un niveau de richesse conséquent après avoir rejoint notre programme « Retraite anticipée » par exemple, cela peut être un choix judicieux d’aller vivre en Espagne si ce pays vous intéresse. D’ailleurs, il y a beaucoup d’autres destinations plus attrayantes pour optimiser votre imposition dont certaines où vous pouvez payer légalement 0% d’impôt en mettant en place des montages simples que nous voyons dans les détails dans le programme « Retraite anticipée« .

Impôt sur les sociétés

Parmi les incitations offertes par le gouvernement espagnol, on trouve des subventions financières, des exonérations fiscales, des subventions immobilières, etc.

En plus de cela, il n’y a ni taxe professionnelle ou (CFE) ni de taxe d’apprentissage contrairement à la France.

Plus généralement, le taux d’imposition sur les sociétés est 25% ramené à 15% pour les nouvelles sociétés pour leur premier exercice fiscal où elles font un profit sur l’année. Cette réduction est applicable la seconde année également avant de passer à 25%. Parallèlement, il est prévu que la France arrive à ce même taux d’imposition à partir de 2022. Actuellement en 2021, les taux d’impositions sur les sociétés sont comme suit selon le chiffre d’affaires:

  • Inférieur à 7.63 million d’euros –> 15% jusqu’à 38120€ de bénéfice puis 26.5%
  • Entre 7.63 millions et 250 millions d’euros –> 26.5%
  • Plus de 250 millions d’euros –> 27.5%

Conclusion

Investir en Espagne est une option attrayante pour de nombreux investisseurs qui cherchent à investir en Europe. L’Espagne étant une destination de premier ordre pour les investissements, les investisseurs peuvent être assurés de bénéficier d’un rendement intéressant de leur capital dans un pays proposant de nombreux attraits. Parce que les erreurs en matière d’investissements peuvent vous compter très cher, n’oubliez pas que vous pouvez rejoindre le programme « Retraite anticipée » pour avoir toutes les armes en main pour partir en guerre contre la privation et gagner votre richesse.

Les meilleurs secteurs pour investir en Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut