fbpx

Quitter son emploi! Ce que vous devez savoir avant…

quitter son emploi
Partagez tout ce que vous appréciez !

Aujourd’hui, nous nous plaisons à traiter le sujet d’importance capitale qu’est “Quitter son emploi“. Avant toutes choses, mettons-nous d’accord sur quelques préalables pour éviter tout malentendu.

Que procure un emploi ? pourquoi travaillons-nous donc ?

Généralement, avoir un emploi nous permet de nous insérer socialement, cela nous fourni les moyens matériels et financiers nécessaires à notre subsistance et plus encore. Avoir un emploi nous fourni une position dans la société avec tous les avantages relationnels que cela comporte. Ceci est sur le plan externe. Sur le plan interne, nous n’allons mentionner que le sentiment de satisfaction personnelle plus ou moins important en fonction de l’emploi occupé.

Deux principaux groupes de travailleurs

Nous choisissons de classifier les travailleurs en deux principaux groupes à savoir :

  1. Ceux qui s’épanouissent au travail et accomplissent leur rêve en faisant leur travail. On en rencontre dans pratiquement toutes les entreprises. A titre d’exemple, nous retrouvons souvent : les footballeurs, les mannequins, les acteurs de cinéma, les chercheurs, etc.
  2. Puis ceux qui restent dans leur travail par pure contrainte (charge familiale, situation de handicap, une dette à purger ou autre). Ces derniers n’aiment pas et parfois même détestent leur travail. Ainsi, le salarié, dans ce second cas de figure, sauterait sur la moindre occasion sérieuse de quitter son emploi.

quitter son travail

Tout cela dit, nous pouvons recentrer le débat. La première catégorie n’étant pas prête à quitter son emploi, nous allons nous intéresser uniquement qu’à la seconde. C’est-à-dire les otages du salariat qui, seraient prêts à faire le grand saut dès qu’une possibilité s’offre à eux.

Quitter son emploi est une option inenvisageable pour la plupart des salariés

Pour la personne qui vit le salariat comme une contrainte, si elle n’a pas encore fait le nécessaire pour quitter son emploi, c’est uniquement parce qu’elle craint de se retrouver dans une situation pire que celle dans laquelle la met son emploi. En effet, chaque emploi a tout de même des avantages.  Alors pour cette catégorie d’employés, quitter son emploi n’est pas du tout chose facile. Il n’est pas rare d’entendre l’adage selon lequel « on ne lâche pas l’ancienne branche avant d’avoir attrapé la nouvelle ».

Cet adage est bien beau et vous comprendrez qu’il s’agit de ne pas lâcher votre emploi tant que vous n’avez pas une alternative sérieuse, mais quelle serait cette alternative? comment pourriez-vous assurer la transition sereinement?

quitter son emploi

Pour répondre à cette question, nous vous proposons une démarche en quatre phases que nous voyons tout de suite.

Quitter son emploi de la bonne manière

  1. D’abord, la personne doit être convaincue du fait qu’elle ne souhaite plus rester dans son travail actuel. Elle doit mener une profonde réflexion, un véritable temps de remise en cause et d’analyse en tenant compte de tous les scénarios possibles en intégrant les pires. Souvent, on constate que le pire scénario n’est pas si grave que cela. En développement personnel, on dit que ce temps de réflexion a pour but de déterminer votre « pourquoi ». Plus le « pourquoi » est fort (la raison de vouloir quitter son emploi), plus la personne pourra se dépasser pour aller vers quelque chose de mieux.
  2. Ensuite, elle doit imaginer son avenir, son projet de vie, ses rêves et ambitions. A ce niveau, il importe de bien visualiser la destination souhaitée. Si vous arrivez à ce stade, nous vous recommandons l’excellent livre de Shakti Gawain intitulé « Techniques de visualisation créatrice« .
  3. Puis, interviendra la phase la plus décisive qui est celle du bilan des ressources (moyens) et planification. A ce stade, en tant que futur démissionnaire, la personne aura déjà pris intérieurement la décision de quitter son emploi et de rejoindre sa nouvelle situation qui pourrait être l’entreprenariat, suivre une formation pour relancer sa carrière ou même un nouvel emploi. La présente phase consisterait donc selon son bilan, à travailler sur les domaines dans lesquels elle a besoin de s’améliorer au regard de ses ambitions. Cela peut consister en des formations complémentaires, mettre davantage d’argent de côté pour servir d’apport sur un projet, montage d’un plan d’affaires et mobilisation des ressources pour créer une entreprise ou tout simplement se lancer à la recherche d’un nouvel emploi.
  4. Enfin la dernière phase intervient lorsque la troisième est concluante. Dans ce cas, soit la personne a trouvé un nouvel emploi, soit elle a une affaire à lancer ou d’autres opportunités à exploiter. 

Quitter son emploi! Deux suites possibles

Cessons maintenant de parler en général, si vous lisez cet article, c’est que le sujet qui consiste à quitter son emploi vous intéresse forcément. Si vous en êtes arrivés à ce point, c’est que vous avez vos raisons, et pour être tous passer par là, nous vous comprenons. Maintenant, la grande question qui va déterminer la suite de nos échanges est la suivante:

Souhaitez-vous quitter votre emploi pour en trouver un autre ou souhaitez-vous le quitter parce que vous souhaitez être votre propre patron et enfin prendre le contrôle sur votre vie?

Quitter son emploi pour en trouver un autre

Si vous rentrez dans ce cas de figure, nous ne pouvons malheureusement pas vous aider car nous accompagnons exclusivement la deuxième catégorie de personnes. Cependant, afin d’assurer au mieux votre transition vers un nouvel emploi, nous vous invitons à cliquer ici, puis une fois sur le site, choisissez votre région en bas de page. Vous pourrez alors être accompagné gratuitement par un Conseiller en Evolution Professionnel (CEP) afin de pouvoir quitter votre emploi même si vous n’avez pas encore trouvé un nouvel emploi tout en profitant des allocations chômage. Si vous souhaitez trouver un nouvel emploi, le mieux que nous puissions faire pour vous est de vous recommander de lire l’un de nos articles ci-dessous:

La réalité sur la retraite en France

Permettez-nous d’ouvrir une parenthèse très importante sachant que si vous voulez quitter votre emploi pour créer une entreprise, vous pouvez directement passer au chapitre intitulé « Quitter son emploi pour créer votre entreprise ». Donc, si vous lisez ceci, c’est parce que quitter son emploi pour en trouver un autre vous intéresse. C’est votre choix et nous le respectons pleinement. Si vous êtes proche de l’âge de départ à la retraite, ce qui suit ne devrait pas vous intéresser, mais si vous avez moins de 40 ans et que vous envisagez de travailler jusqu’à 62 ans, lisez bien ce qui suit.

Comme vous le savez sûrement, le système de retraite en France fonctionne sur la répartition. Cela signifie que vous ne cotisez pas pour votre retraite mais pour payer la retraite des personnes actuellement à la retraite. Ce système a été créé entre les années 1941 et 1945 et, à l’époque, c’était une excellente idée. Il y avait environ 5 personnes qui travaillaient pour payer la pension d’une personne à la retraite.

Or, aujourd’hui en 2020, il y a 1.7 actifs pour un retraité (selon le site du gouvernement) sachant qu’avec les progrès de la médecine, l’espérance de vie a augmenté entre 1945 et aujourd’hui. Cela sous-entend que les retraités perçoivent leur pension pendant plus longtemps. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’âge de départ à la retraite a déjà été repoussé, le montant des cotisations retraite a déjà augmenté sur les travailleurs et les pensions ont déjà diminué pour les retraités.

Projection sur la retraite dans 20 ans

Faisons une projection sur 2040, soit dans 20 ans quand vous serez peut-être en âge de prendre votre retraite. Selon les spécialistes, on serait à environ 1.5 actifs pour un retraité. Cela sous-entend que quoique vous disent les politiciens, il y a de grandes chances que l’âge de départ à la retraite soit encore repoussé, que les cotisations augmentent encore et que le montant des pensions diminue encore.

Certains spécialistes parlent même du fait que le système par répartition va finir par exploser. Imaginez que vous ayez cotisé pendant 42 ans ou nettement plus et que lorsque vient le moment de profiter de votre retraite, il n’y a plus suffisamment de personnes actives pour vous assurer une retraite décente. Si nous rajoutons à cela l’automatisation, la robolution, l’intelligence artificielle et toutes les nouvelles technologies au sens large, il nous semble évident que le taux de chômage va exploser à la hausse dans les années à venir.

Imaginez qu’à l’âge de 75ans, vous soyez contraint d’aller travailler parce que votre pension de retraite ne suffit pas pour ne serait-ce que payer vos factures! Si vous pensez que c’est impossible, allez faire un tour aux Etats-Unis où c’est déjà le cas! Selon le magazine Lepoint.fr, le taux d’activité des personnes âgées de 75 ans et plus est passé de 5.3 % en 2000 à 8.3 % en 2017. Quant à celui des 80 ans et plus, il est passé de 3.2 à 6% sur la même période aux Etats-Unis. Nous ne sommes clairement pas en train de dire que cela pourrait arriver en France demain, mais, dans 20 ans, tout est possible et les chiffres ne sont pas encourageants.

Quitter son emploi pour un autre ne change pas le problème de fond

Effectivement, dans un tel contexte, du point de vue de la retraite, cela ne change rien de quitter son emploi pour un autre, c’est comme sauter d’une branche à l’autre dans une forêt en feu. De notre point de vue, la meilleure chose que vous puissiez faire est de prendre la décision de vous constituer votre propre retraite en appliquant une stratégie hautement efficace qui vous demandera 5 minutes de votre temps par semaine et la capacité d’épargner tous les mois. Avec cette stratégie, vous pourriez avoir un capital à terme compris entre plusieurs centaines de milliers d’euros à plus d’un million d’euros en investissant seulement 10% du capital que vous obtiendrez. Pour en savoir plus sur cette solution révolutionnaire, cliquez simplement ici.

Ainsi, si vous suivez la stratégie que nous avons nommé « Millionnaire à la retraite » et que le système de retraite français fonctionne toujours bien quand vous serez en âge de prendre la vôtre, vous aurez alors deux retraites! Celle reçue par tous les Français et celle beaucoup plus conséquente que vous auriez constitué vous-même. Qui pourrait se plaindre d’être dans ce cas de figure ! Vous ne vous direz jamais qu’à cause de nous, vous auriez trop d’argent pour votre retraite !

Mais, si le système s’effondre et que vous constatez que sans la retraite que vous vous êtes constitué vous-même, vous auriez été dans une situation extrêmement précaire, vous bénirez le jour où vous avez décidé de suivre la stratégie « Millionnaire à la retraite« .

Quitter son emploi pour créer votre entreprise

quitter son emploi pour créer une entreprise

Sincères félicitations! Le simple fait que vous souhaitiez créer votre entreprise prouve que vous êtes conscient que le salariat n’est pas la voie à suivre si vous souhaitez vivre la vie de vos rêves. Toute personne souhaitant vraiment avoir le contrôle sur sa vie devrait s’organiser pour quitter son emploi car échanger son temps contre de l’argent ne vous permettra jamais de vivre dans l’abondance financière simplement parce que votre temps comme celui de tout le monde est limité à 24h/jour. Prendre la décision de quitter son emploi pour vous lancer à votre compte est une sage décision mais si vous ne faites pas les choses correctement, cela peut vous mettre dans une situation nettement pire que celle que vous avez en tant que salarié.

Spécifiquement pour vous qui souhaitez quitter votre emploi pour gagner nettement plus d’argent ou pour devenir riche, le programme « Retraite anticipée » est l’accompagnement idéal.

Pendant plus d’une année, depuis votre espace membre, vous aurez accès tous les jours à une nouvelle leçon financière sur les sujets les plus importants visant à vous permettre de gagner votre indépendance financière dans un premier temps, afin justement de pouvoir quitter votre emploi sans aucune inquiétude. Puis, en mettant en place des stratégies plus avancées que nous verrons dans le programme, vous pourrez construire une véritable fortune au file du temps. Pour en savoir plus sur ce programme et découvrir tout de suite les cadeaux valant plus de 2000€ auxquels vous aurez accès, cliquez ici.

Quitter son emploi pour entreprendre – 2 dispositifs qui sont là pour vous

Comme indiqué précédemment, quitter son emploi pour entreprendre est une décision incontournable de notre point de vue pour toute personne souhaitant sérieusement d’enrichir. Si vous avez des doutes sur ce point, permettez-nous de vous offrir notre guide rassemblant 7 des meilleurs conseils du multimillionnaire Robert Kiyosaki. En plus de recevoir cette véritable mine d’informations pertinentes via ce guide, nous nous permettrons de vous contacter occasionnellement afin de partager avec vous d’autres informations qui contribueront à votre enrichissement.

7 conseils de Robert Kiyosaki

Parmi les livres de Robert Kiyosaki, s’il y en a bien un que vous devez absolument lire si vous êtes une personne qui doute sur le fait de quitter son emploi, ce serait le livre « Le quadrant du Cashflow ». Ce livre ne coûte que 22€ mais il vaut des millions. Si vous souhaitez plutôt savoir comment vous pouvez avoir accès gratuitement à la version audio du livre + la version audio de son premier livre intitulé « Père riche père pauvre » gratuitement également, cliquez ici.

Lorsque vous arriverez à la conclusion qu’il est capital de quitter son emploi, il y aura deux possibilités aussi viables l’une que l’autre. Le choix dépendra donc du contexte dans lequel vous vous trouvez parmi les 2 possibilités suivantes.

1 – Votre employeur est d’accord pour que vous quittiez votre emploi.

2 – Votre employeur n’est pas d’accord car il considère que vous avez trop de valeur pour son entreprise.

Ces deux cas de figure étaient extrêmement importants auparavant, mais, ce n’est absolument plus le cas aujourd’hui.

En effet, quand il s’agit de quitter son emploi pour créer une entreprise, l’idée de base est que vous ne devez pas vous retrouver du jour au lendemain sans aucune source de revenus parce que vous avez démissionné de votre poste actuelle.

Comme vous le savez surement déjà, si vous êtes licenciés, vous allez percevoir des indemnités chômage du Pole emploi. En revanche, si vous démissionnez, vous ne percevrez rien.

Or, si vous démissionnez pour créer votre entreprise, vous ne percevrez plus aucun revenu tant que celle-ci ne génèrera pas suffisamment de chiffre d’affaire et de marge pour vous permettre de vous payer. C’est vraiment un cas de figure que vous devez chercher à éviter car même si vous ne l’avez jamais vécu, c’est vraiment une situation stressante au quotidien.

Pour éviter cela, il y a deux solutions qui dépendront de chacun.

La rupture conventionnelle

Concernant la rupture conventionnelle, nous vous invitons à consulter la vidéo ci-dessous réalisée par la chaîne « Caro & Le Droit ».

Pour accéder au simulateur de calcul de l’indemnité de rupture conventionnelle sur le site du service public, cliquez ici.

Vous aurez donc compris que la rupture conventionnelle peut rentrer en jeux quand vous pouvez trouver un accord à l’amiable avec votre employeur pour mettre un terme à votre CDI.

Le dispositif démissionnaire

Dans ce second cas, l’avis de votre employeur n’a aucune importance. Dans les grandes lignes, voici ce que vous avez à faire.

Rendez-vous sur le lien ci-dessous qui va s’ouvrir dans une autre fenêtre puis sélectionnez votre région.

https://www.transitionspro.fr/les-dispositifs/dispositif-demissionnaire

Dans les grandes lignes, le dispositif démissionnaire existe depuis novembre 2019. Il consiste à se faire accompagner par un Conseiller en Evolution Professionnelle (CEP) pour constituer un dossier intitulé « Démission reconversion » en vue de créer ou reprendre une entreprise. Le but du dossier qui sera soumis à un jury est de juger le caractère réel et sérieux de votre démarche.

Si le jury estime que votre projet est viable, il vous remettra une attestation que le prouve et cette dernière vous donnera l’autorisation de démissionner de votre emploi et de percevoir des indemnités de chômage comme si vous aviez été licencié.

Pour l’anecdote, Mickaël, le fondateur du Programme Retraite Anticipée, a travaillé en Suisse pendant quelques années avant de démissionner en faisant justement appel au dispositif démissionnaire. Quand il a démissionné, ses revenus passifs (ceux générés par ses investissements) dépassaient déjà ses dépenses mensuelles, mais il a tout de même fait appel au dispositif démissionnaire afin que l’Etat lui rende une partie de ce qu’il a payé pendant des années.

En effet, Mickaël a fait pas mal d’erreurs qui lui ont coûté très chères dans sa vie et il a surtout payé énormément d’impôts pendant des années. Ainsi, le fait de rejoindre son accompagnement sur une année vous permettra justement d’aller directement à l’essentiel. Mickaël a voulu quitter son emploi pendant près de 8 ans avant qu’y arriver. Et pourtant, les clients qui rejoignent son programme y arrivent en moins de 2 ans et certains en moins de 6 mois. Pourquoi? Simplement parce que Mickaël explique directement ce qui a fonctionné pour lui et il vous permet ainsi d’éviter de faire les mêmes erreurs que lui qui coûtent beaucoup de temps et beaucoup d’argent.

Donc, si vous rejoignez le programme « Retraite anticipée », non seulement nous pourrons vous aider à générer des revenus additionnels jusqu’à ce que vous soyez dans une position où vous pourrez quitter votre emploi, mais en plus, vous pourrez nous poser des questions plus précises sur le dispositif démissionnaire.

Maintenant que vous savez qu’il a une solution pour quitter son emploi que votre employeur soit d’accord ou pas, il ne reste qu’une seule chose qui pourrait vous retenir.

Le pole emploi ne va pas vous payer 100% de votre ancien salaire

Effectivement, les indemnités chômage ne sont pas égales à votre salaire, mais à un pourcentage de ce dernier. Or, si vous estimez que les indemnités du pole emploi ne sont pas suffisantes, nous avons deux solutions pour vous. D’ailleurs, pour revenir au dispositif démissionnaire dont nous avons parlé juste avant, votre conseiller en évolution professionnelle fera une simulation pour vous des indemnités que vous percevrez du pôle emploi. Vous pouvez cependant en savoir plus sur le sujet en cliquant ici.

Solution 1 – Faire un bon investissement locatif

Ici, l’idée consistera à ne pas vous lancer dans le dispositif démissionnaire tout de suite, mais de profiter votre emploi pour obtenir un crédit immobilier qui vous permettra de gagner au moins le différentiel entre ce que vous versera le pole emploi et votre emploi actuel.

Bien évidemment, vous devez avoir les connaissances appropriées pour réaliser un tel investissement et c’est précisément pour cela que le guide « Rentier IMMO express » a été conçu. En effet, trop de personnes qui se décident enfin à faire un investissement locatif le font de la mauvaise manière. Elles achètent un bien immobilier avec une vision sur 20 ans. Autrement dit, le fait d’être propriétaire du bien en question fait que pendant 20 ans, leur situation financière est dégradée et dans 20 ans, quand le crédit est soldé, elles gagnent enfin plus d’argent.

Prenons un exemple pour clarifier notre propos. Supposons que la différence entre ce que vous gagnez et ce que vous dépensez par mois soit de 300€. Vous décidez d’acquérir un appartement sauf que lorsque vous prenez le loyer que vous percevez et vous soustrayez toutes les dépenses que vous devez faire pour cet appartement, vous arrivez à -200€. Ces -200€ traduisent que tous les mois, vous devez sortir 200€ de votre poche pour payer cet appartement. Ce qui revient à dire qu’à cause de votre investissement immobilier, vous n’avez plus +300€ par mois, mais +100€/mois étant donné que votre investissement vous coûte 200€/mois. Ce n’est donc que dans 20 ans, à la fin du crédit, que votre appartement va enfin améliorer votre situation financière.

N’êtes-vous pas d’accord qu’il est préférable de quitter son emploi avec un bien immobilier qui vous rapporte de l’argent afin de combler la perte de revenus que vous aurez avec les indemnités du pole emploi ? Si ce scenario vous convient, cliquez ici pour acquérir le guide « Rentier IMMO express ».

Avec ce dernier, vous saurez précisément comment acquérir un bien immobilier qui vous rapporte plus d’argent tous les mois au lieu d’attendre 20 ans avant de commencer à être profitable. Pour en savoir davantage sur cette solution, cliquez sur la couverture ci-dessous.

Solution 2 – Mettre de l’argent de côté pendant un certain temps

Cette solution ne peut vous convenir que si vous êtes prêt à patienter plusieurs mois ou quelques années avant de quitter votre emploi. Si vous souhaitez absolument arrêter votre emploi en moins de 6 mois et que la solution 1 ne vous convient pas, vous pouvez passer directement à la solution n°3 « Bonus » ci-dessous.

Si vous lisez ceci, c’est que vous êtes prêt à patienter plus longtemps avant de prendre la décision qui consiste à quitter son emploi. Dans ce cas, vous aurez à faire à un calcul très important.

Premièrement, en fonction de votre projet d’entreprise, vous devrez être en mesure d’estimer au bout de combien de temps votre nouvelle entreprise sera en mesure de vous verser un salaire. Dans notre exemple, nous allons partir de l’hypothèse de 6 mois. Maintenant supposons que la différence entre votre salaire actuel et ce que vous toucherez du pôle emploi représente 500€/mois. Pour compenser ces 500€/mois pendant 6 mois, vous aurez donc besoin d’avoir de côté 3000€, soit 6 x 500€. Pour vous assurer une marge de sécurité, vous pourriez viser 9 mois de couverture au lieu de 6, soit 4500€.

Maintenant, la question qui suit est la suivante : Combien de temps faut-il pour réussir à économiser 4500€. Si vous pouvez économiser 200€/mois par exemple, il vous faudra un peu moins de 2 ans pour y arriver. Pour réduire ce temps fortement, nous avons une solution pour vous pour vous permettre d’économiser facilement entre 40 et 300€/mois en fonction de votre profil et même plusieurs milliers d’euros sur certaines dépenses occasionnelles, si cela vous intéresse d’en savoir plus sur le sujet, cliquez simplement sur l’image ci-dessous.

Solution 3 – Apprendre à gagner de l’argent à partir de rien

En fait, nous vous parlions de deux solutions initialement mais, il y a en fait une troisième. C’est tout simplement celle où vous savez comment vous y prendre pour créer de l’argent à partir de rien. Si cela était très compliqué, voire impossible il y a de cela plusieurs années en arrière, aujourd’hui, grâce à Internet, la plupart des personnes qui savent comment s’y prendre peuvent s’enrichir fortement en partant de rien.

En décidant d’acquérir le guide « Business en ligne rentable », vous aurez entre les mains la solution la plus complète sur le marché pour vous permettre de lancer une activité hautement lucrative sur Internet. Pour en savoir plus, cliquez sur la couverture ci-dessous.

Espérant que cet article vous aura plu et qu’il aura fait en sorte d’écarter les doutes sur le fait de quitter son emploi, pensez à le partager sur les réseaux sociaux.

Quitter son emploi! Ce que vous devez savoir avant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut