fbpx

Investir dans l’art – Ce que vous devez savoir avant de vous lancer

investir dans l'art

Nous savons tous qu’en cas de panique sur le marché financier, tout ce qui peut être considéré comme une valeur sûre prendra de la valeur. Outre les produits traditionnels tels que l’or et les antiquités, vous pouvez également envisager certains produits de l’art moderne comme un moyen de placer judicieusement votre argent. En effet, dans cet article, nous ferons en sorte de vous transmettre suffisamment d’informations si vous songiez à investir dans l’art. Une peinture bien choisie peut réellement augmenter la richesse d’un propriétaire en quelques années seulement. Et pourtant, contrairement à ce que vous pourriez croire, il n’est pas difficile de choisir une telle œuvre d’art.

Investir dans l’art – Les bonnes questions à se poser !

Il y a nombreuses questions que vous devrez vous poser avant de prendre la décision d’investir dans l’art. Voici quelques-unes d’entre elles ci-dessous :

  • pourquoi y a-t-il une telle différence de prix entre les différents tableaux ? 
  • Comment acheter des œuvres d’art dont le prix augmentera éventuellement ? 
  • Comment ne pas payer une œuvre d’art trop chère ? 
  • Quels facteurs influencent le coût d’une peinture ? 

Vous devrez répondre à ces questions et à bien d’autres si vous souhaitez changer l’intérieur de votre maison avec une peinture moderne et élégante tout en ayant placé votre argent durement gagné sur une œuvre qui prendra de la valeur.

investir dans l'art

Des différences de prix à tomber à la renverse

La différence de prix des œuvres d’art peut être étonnante. Pour deux tableaux presque identiques (la toile, l’huile) à des endroits différents, il vous sera demandé de payer de 500 € à 5 000 €. Comment faire le bon choix dans une situation comme celle-là ? Souvent, les acheteurs ne reconnaissent tout simplement pas les facteurs qui composent le prix. Dans le meilleur des cas, lorsque vous connaissez personnellement un artiste et que vous lui achetez une peinture directement, le prix équivaut pratiquement aux dépenses de la peinture. Mais, ce cas n’est pas très typique.

Si vous achetez un tableau dans une galerie d’art, quels sont les facteurs qui influencent le prix ? 

Tout d’abord, la location de l’espace de la galerie. La majorité des galeries sont situées dans des endroits où les loyers sont élevés car la clientèle de ce genre de produits gagnent généralement bien sa vie et fréquentent les « beaux » quartiers. Mais, ce n’est pas tout, il y a aussi :

  • les salaires des employés d’une galerie qui réalisent les expositions. 
  • le coût de la publicité comme les publications sous presse. 
  • frais d’affiches, catalogues, invitations à l’ouverture d’expositions, etc. 
  • le financement de différents objets artistiques « non destinés à la vente » pour la décoration et bien d’autres choses. 

Ainsi, en achetant un tableau dans une galerie d’art, vous devez vous attendre à le payer au moins deux fois plus cher. Donc, si vous voulez investir dans l’art intelligemment, vous devriez plutôt vous orienter vers des galeries plus modestes sans pour autant acheter les tableaux vendus pendant la boutique discount au coin de la rue. L’avantage de passer par une galerie est qu’ils vous proposeront des œuvres d’art déjà passées par une sélection préliminaire et une compétition rude. Si vous ne vous y connaissez pas trop, vous saurez que vous aurez fait un bon placement sur le tableau en question.

Visite d'une galerie d'art

Investir dans l’art en achetant directement auprès des artistes

Si vous achetez une peinture directement à un artiste, tout ce que vous pouvez faire est de vous fier à vos propres goûts et à certains attributs de professionnalisme qui ont fait le succès de l’artiste. De quel genre d’attributs s’agit-il ? Pendant que vous envisagez d’acheter une peinture à un artiste, il est pertinent de vous intéresser à sa formation artistique. Il existe certes des artistes autodidactes, talentueux, mais ils sont très rares.

Vous devrez poser certaines questions à votre artiste. 

  • A-t-il déjà des œuvres exposées dans de grands musées ? 
  • A-t-il déjà remporté des concours d’art ? 
  • Où se trouvait sa dernière exposition ainsi que les précédentes? Obtenir ce genre d’information vous en dira beaucoup sur l’artiste en question. 
  • Demandez-lui de vous montrer un catalogue d’expositions, d’affiches, de brochures et d’autres supports publicitaires dont il dispose. 
  • Un bon site Web est aussi un signe de professionnalisme. Certes, tous les artistes talentueux n’ont pas leur propre site Web, mais la plupart en ont. Et si vous souhaitez obtenir des œuvres d’art dont le prix augmentera dans un avenir proche, vous devez choisir parmi les artistes qui ont déjà atteint un certain niveau de succès. 

Si un artiste coopère avec de grandes entreprises, c’est également un très bon signe. Par exemple, si une galerie vous offre une peinture pour 2000 €, l’artiste vous la donnera probablement pour 1000 €.

investir dans l'art en achetant directement à l'artiste

Investir dans l’art depuis Internet

Si vous avez des problèmes pour vous rendre dans les galeries et assister aux jours d’ouverture, vous pouvez tout faire en ligne. Pour ce faire, recherchez dans Google ou dans tout autre catalogue dans la catégorie « art » et consultez les sites web personnels des artistes. Vous pourrez certainement voir beaucoup de choses intéressantes. Cependant, cette méthode de recherche présente un inconvénient : les bonnes illustrations peuvent ne pas sembler aussi intéressantes à l’écran de votre moniteur que dans la vraie vie. D’un autre côté, si vous vous intéressez à certaines peintures, même au format numérique, l’original vous fera certainement une impression beaucoup plus forte.

Notre avis sur le fait d’investir dans l’art

Tout d’abord, nous tenons à être totalement transparent avec vous. Aucun de nous n’a déjà investi dans l’art. D’ailleurs, sur les 365 leçons réparties sur une année du programme « Retraite anticipée« , il n’y a pas une seule leçon qui vous parle de comment investir dans l’art, simplement parce que contrairement à beaucoup de formateurs, nous n’enseignons pas de choses sur lesquels nous n’avons aucune expérience. Nous avons décidé de rédiger cet article parce que Mireille (l’une de vos clientes) nous a contacté pour nous demander notre avis sur le fait d’investir dans l’art. Bien que nous ayons pris le temps de lui répondre directement, nous avons jugé pertinent de créer cet article afin de répondre à toutes autres personnes qui s’intéresseraient au fait d’investir dans l’art.

Tout d’abord, nous pensons que l’on ne devrait pas parler d’investir dans l’art mais de « placement » dans l’art car nous ne considérons pas l’art comme un investissement. Pour nous, qui dit « investissement » dit « retour sur investissement ». Pour nous, un bon investissement est censé vous rapporter des revenus passifs (des sous qui tombent sur une base régulière). Un bon investissement consiste donc à mettre son argent sur un actif.

Clarification : Retour sur investissement – actifs – revenus passifs

Le retour sur investissement traduit la performance d’un investissement et c’est la meilleure manière de comparer diverses opportunités d’investissement. Il se calcule comme suit:

Retour sur investissement en % = ( Bénéfice annuel / Apport initial ) x 100

Ainsi, un retour sur investissement de 20% par exemple indique que si vous mettez une certaine somme sur la table, la première année, vous allez récupérer 20% de cette somme. Il vous faudra donc 5 ans pour récupérer votre apport initial et dès la 6ème année, vous commencerez à gagner de l’argent.

Dans le cas de l’art, acheter un tableau ne rapporte pas un centime tant que vous n’avez pas revendu le tableau en question, donc, il n’y a pas de retour sur investissement. Nous pourrons parler plus ou moins value dans ce cas.

Contrairement à un passif qui est quelque chose que vous possédez qui vous coûte de l’argent comme votre voiture, votre maison ou encore des crédits à la consommation, un actif est quelque chose que vous possédez qui rapporte de l’argent. A titre d’exemple, il peut s’agir d’un bien immobilier, d’un portefeuille boursier ou de plein d’autres choses.

Enfin, les revenus passifs proviennent de vos actifs. Un revenu est dit « passif » parce que vous le recevez sans lien direct entre votre temps. Donc, investir dans l’art ne génère pas de revenus passifs et n’est pas non plus un actif.

Donc, si vous êtes déjà riche ou que vous vivez dans l’abondance financière, et que :

  • vous avez déjà investi dans l’immobilier, en bourse,
  • sur des matières premières comme l’or,
  • éventuellement dans votre ou dans d’autres entreprises,
  • que vous avez beaucoup de liquidités sur des comptes de placement

Dans un tel contexte, il peut s’avérer judicieux de vous diversifier en plaçant une partie de votre argent dans l’art mais, nous pensons sérieusement que vous ne devriez pas commencer par là. Investir dans l’art serait comme investir dans un terrain constructible en espérant qu’une gare SNCF va être construite à proximité ou encore investir dans un terrain agricole en projetant que la mairie va le rendre constructible. De notre point de vue, seules les personnes déjà fortunées peuvent se permettent de faire ça parce que durant tout le temps où vous avez votre terrain (ou votre œuvre d’art), votre argent reste coincé dans ce placement qui ne rapporte rien tout en vous empêchant de faire de véritables investissements qui rapportent gros.

Ce que vous apprendrez dans le programme « Retraite anticipée »

Sauf si l’idée de travailler jusqu’à 62 ans ou plus vous plaît, nous pensons que l’art n’a pas sa place pour quelqu’un qui cherche à atteindre l’indépendance financière. Pour profiter pleinement de votre vie sans limitation financière, vous devez vous concentrer sur l’accumulation de revenus passifs et c’est précisément ce que vous apprendrez à faire en rejoignant les centaines de membres de notre programme « Retraite anticipée« .

Placer votre argent dans l’art revient à faire une dépense plus ou moins conséquente qui ne vous rapportera absolument rien jusqu’au jour où vous allez revendre le bien en question. A ce moment-là, soit vos prévisions étaient correctes et vous allez faire une plus-value, soit vous vous seriez trompé et vous allez perdre de l’argent en revendant à un prix inférieur à votre prix d’achat. De notre point de vue qui n’engage que nous, nous pensions qu’investir dans l’art peut être quelque chose que vous pourrez faire après avoir suivi une formation comme la nôtre et que vous seriez passé à l’action.

Ainsi quand vous aurez un patrimoine immobilier conséquent, un portefeuille boursier qui rapporte plus de 10% par an et éventuellement un petit empire sur Internet ou dans un local commercial qui vous enrichit de mois en mois, à ce moment-là, vous pourriez décider d’investir dans l’art pour diversifier un peu plus votre patrimoine.

Pour conclure, si malgré notre article, vous décidez de commencer à investir dans l’art, nous vous recommandons vivement de mener des recherches complémentaires sur le sujet et de ne pas vous contenter ce que vous avez éventuellement découvert en lisant cet article. Rappelez-vous que nous ne sommes pas des experts du sujet et que nous n’avons jamais placé un centime dans l’art.

Espérant que cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et laisser votre avis sur le sujet via l’espace commentaire ci-dessous.

Investir dans l’art – Ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut